9. La convergence inéluctable du Pluriel vers l'Un est synonyme d'Essence.





Avoir une opinion sur Tout.



Compte tenu de l’extrême morcellement des savoirs et des savoir-faire de notre époque, de leur cloisonnement en spécialités de plus en plus poussées aussi, a priori, à l’heure égalitaire de surcroît, celui qui vous dira surtout s’il la veut solide, avoir une opinion affirmée sur Tout, vous fera éclater de rire  …   d’un rire à la fois frondeur et sardonique  …   rire à destination donc de ce rigolo déclaré, tant sa prétention semble grotesque ou dérisoire. La totalité, dit-on avec un aplomb d’airain, est foncièrement hors d’atteinte compte tenu de sa vastitude, de sa diversité, de son incommensurabilité ; le plus cultivé des personnages   - et on en donne immédiatement pour preuve de l’envergure, la marotte à pratiquer l’interdisciplinarité instituée comme sacerdoce, visant, pour lui donner le maximum de volume, le séquentiel cousin germain de la bribe -    le détenteur des connaissances les plus étendues au monde, en admettant ici qu’on puisse mesurer sérieusement cette particularité sur une échelle fiable, fera d’emblée figure de lilliputien, sans compter qu’il est la plupart du temps un âne tant son intelligence intrinsèque est moyenne, tant son intuition est courante.

Cette idée universellement répandue, cette idée très solide érigée en évidence incontournable à l’heure des complexités et des gigantismes scientifiques ou technologiques de tous ordres, à l’heure aussi des complexités et des gigantismes de toute nature hors même du contexte scientifique, présente cependant une belle faille, celle qui réside dans la hiérarchie inéluctable de ce qu’on nomme habituellement, très vaguement à cause de leurs contenus flous, les valeurs, principalement individuelles, accessoirement collectives  (et du reste concernant ces dernières, la définition de chacune d’elles recouvre un tel degré de généralité, d’imprécision et de non élucidation qu’à peu près n’importe quel pays peut, pour l’essentiel, légitimement s’en réclamer).

Car, pour chaque individu, il existe bien  - même à l’état fruste ou encore sectaire -  une hiérarchie des valeurs, celles-ci par ailleurs et par définition, comme une évidence bien sûr, sont cantonnées, ne couvrant pas le champ de toutes les valeurs individuelles possibles, concevables ou envisageables, passées, présentes ou à venir, à l’échelon planétaire.

Or, telle ou telle personne exceptionnelle, fortement ancrée et forgée par une longue et laborieuse expérience en profondeur de la Vie ou du Monde peut parfaitement ressentir ou considérer d’instinct et à juste titre, que la circonférence de ses propres convictions et leur ultra-réalisme, puisés dans un foisonnement de grandes et petites connaissances de très moindre importance, couvre implicitement l’ensemble du champ du cognoscible,  (puisque les pullulants éléments séparés de connaissance qui organisent ce dernier placé en perpétuel devenir incluant sa refonte et son anticipation, se recoupent, s’interpénètrent, pour perdre chacun, de leur substance en final ; ce que d’aucuns traduisent aussi selon l’idée de la traversée des frontières par les champs territoriaux des savoirs).

Le Tout a de surcroît une part d’existence factice, contribuant à réduire de façon drastique son énormité supposée, puisqu'il n’est finalement que la somme des opinions de la multitude planétaire des sujets observant, étant entendu que sans la préexistence des myriades de sujets, sans la projection ou la « représentation » locale qu’ils effectuent séparément depuis toujours, à chaque seconde sur l’informe originel, l’informe comme donné brut à envisager pour construire un objet déterminé donné, sans l’indissociation primordiale du sujet d’avec l’objet donc, le Volume Du Tout Présumé réunissant une infinité d’objets déterminés, n’existerait pas.

Telle ou telle personne exceptionnelle donc, fortement ancrée et forgée par une longue et laborieuse expérience en profondeur du Monde est en même temps en droit d’englober dans les précédentes considérations l’ensemble des autres corpus pressentis de la possible idéation sur les choses pour être autant de dégradés implicites ou de dérivés potentiels  (par la presque redite à la nuance près, des mêmes démonstrations)  de ses propres valeurs à partir de considérations déjà solidement hiérarchisées.

Cette personne là peut donc bien légitimement avoir une Opinion Sur Tout !!! ... Car, il va de soi que l’opinion upsilon puisée dans le sens commun n’est pas de nature fondamentalement différente, à bien y regarder, que les opinions beta et gamma, diamétralement opposées entre elles, de deux scientifiques impliqués de très près et à part égale, par le choix des conclusions d’une théorie aboutie d’actualité, appartenant à un domaine lambda.

Associé au fait qu’au fil du temps linéaire, au fur et à mesure de leur empilement, les connaissances se substituent les unes aux autres selon un schéma d’obsolescence inévitable ou d’élimination par caducité des plus anciennes, ce processus déjà partiellement décrit, réduit ainsi drastiquement et dans l’ordre du millionième au moins, les limites comptables de ce qui fait la fausse idée d’un Extravagant Volume Du Tout En Extension Continue, gage de progrès  …   ou encore mieux  !!!    annule définitivement ces limites !!!  

Cependant, l’illusion de prisme est ici terriblement phénoménale et difficile à endiguer. Mais au fond, malgré tout, il peut vous paraître totalement justifié d’être ignorant d’une foultitude d’éléments composant la diversité tant ces derniers vous semblent de peu d’intérêt et même pas dignes d’accéder au statut de ce qui fait le Savoir, voire même et surtout de ce puits sans fond qu’est le donné offert à la Connaissance en elle-même. Dans ce cas-là de figure, vous êtes en droit de faire le credo de l’Inculture ou de stigmatiser l’érudition des autres,  puisque cette dernière particularité néglige les Fondamentaux, à savoir les Invariants Qui Fondent Le Monde pour ne s’intéresser qu’aux aspects formels ou formatés et donc revisitables à l’infini de ce dernier. Exemples parmi des dizaines de disciplines dans lesquelles s’exerce l’érudition : l’Histoire, la Géographie, l’Archéologie, la Vulcanologie, l’Histoire Naturelle, l’Océanographie, l’Anatomie, la Physiologie … …   En somme et face à cet impitoyable processus substitutif qui à tout bout de champ bat en brèche la croyance spontanée en un processus au contraire cumulatif et positif de ce fait, vous pouvez bien légitimement, après tout, vous ancrer dans l’idée que Vous Savez Tout Pour L’Eternité.

Tout le reste vous paraît tellement secondaire malgré son spectaculaire et impressionnant volume apparent, que vous le traitez comme étant un Reste Résiduel pour son défaut de consistance.

Sur ce chapitre pour finir, d’un point de vue purement logique et un peu dialectique, on frôle une aporie ; car si la Totalité est à première vue inatteignable par qui que ce soit, c’est qu’en tant que chose insaisissable, elle est une fiction ou un artefact ; elle échappe donc à ce qu’elle était sensée représenter au départ, c’est-à-dire un objet réel ou réalisé localement…mais aussi, paradoxalement, un objet réalisé auprès de l’Univers Entier, à savoir globalement.

Pas n’importe qui, assurément, mais presque, du coup, peut accaparer Ladite Totalité et s’incarner en elle, sans qu’on puisse lui en faire le reproche… le reproche précisément d’agir ou de se comporter en contrevenant à la réalité bien réelle que cette notion désigne, puisque, l’individu dont il s’agit sous ce couvert de n’importe qui, s’en prévaut au nom de son goût pour la fiction des choses, les objets fictifs, et en tant que cette dernière notion, elle, est posée comme opposition distinctive face au « réel », lestée d’une réalité bien réelle dont la puissance d’impact peut être colossale, abyssale, surtout pour qui hésite à reconnaître la validation de l’Idée du Réel….

Il y a donc des Monsieur Je Sais Tout, ô combien les plus nombreux, qui sont des fumistes et d’autres, une infime minorité, dont il faut se méfier, tant à un ultime niveau d’appréciation circonférentielle des choses, avec les inclusives inscrites par omission tacite, leur clairvoyance est aiguisée.

                                                                      Guy Paradoxe

                                                                                     Rédigé en 2012

           


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

L'auteur sera heureux de recueillir votre commentaire substantiel à l'exclusion d'une formule de trois mots qui est sans intérêt.