90. Référence aux Catégories de l'Entendement




La référence spontanée aux Catégories de l’Entendement est une erreur indéboulonnable, intrinsèque au Genre Humain.




Quel que soit le cadre ou le lieu de l’investigation fouillée à l’extrême limite du possible, les choses extraites relèvent d’un éternel recommencement ; et ce schéma parfaitement circulaire correspond à un sur-place ininterrompu sur le fil du temps le plus cosmique, le plus lointain, le plus fugitif et courbe, précisément.

Mais il y a bien plus. Logée dans la Cogitation, sauf une ou deux qualifications contraires de ce que son sens ou son lieu recouvre, et comme extrêmes exceptions, la réalité des choses et en toute chose, tous domaines d’appréhension confondus, ici sur terre comme dans l’univers global synonyme de Totalité, n’est qu’une utopie, ou si l’on préfère, un artefact étendu sur la totalité du champ des possibles, car cette réalité protéiforme fusionnant ses myriades de propres types localement situés, n’a pas d’assise substantielle à y regarder de très, très près.

Les catégories de l’Entendement Humain et avec elles les qualifications de toute nature, ou encore les classes d’objets, les typologies de toute sorte, pauvre Peau de Chagrin Transgalactique s’il en est une, sont fausses bien qu’on ne puisse pas s’en passer pour vivre du fait qu’elles structurent malgré nous notre équilibre psychique individuel et collectif, et nous permettent de croire en des certitudes sans lesquelles le suicide érigé en pandémie guetterait à chaque coin de la moindre venelle. 
Le simple fait de vouloir savoir, instaure, a priori, des cloisons ; ces cloisons sont celles de l'objet convoité qui isolent ce dernier de l'environnement dans lequel il baigne malgré lui, car il y a tout le reste hors de lui, c'est à dire l'Incommensurable et Foisonnant Donné Brut associé au Donné Maintes Fois Revisité...
Or, à peine établie comme une catégorie de contrainte, la détermination de l'objet est déjà fausse, ne serait-ce que parce qu'elle est revisitable par l'Esprit Lui-Même, mais aussi et surtout parce qu'elle n'est pas univoque. Il y a là, un déni d'ordre constitutionnel et constitutif de l'Esprit En Propre.
   Mais elles sont aussi faites, ces catégories, par secteurs entiers où s’exerce le raisonnement, pour s’opposer mutuellement et comme apparence de leur appartenance à une même famille duale, lorsqu'elles sont fortes ; par exemple, elles s’opposent par paire durant des décennies, voire des demi-siècles entiers, front contre front, habituellement et respectivement soutenues par un groupe ou une association de groupes de partisans inconditionnels souvent animés jusqu'au sectarisme ultime, l’une l’emportant de façon écrasante sur l’autre, à un moment donné.
Puis, à force de l’Insensiblement où file en dérive sur les esprits martelés, l’inculquant rabâchage ininterrompu du discours officiel  (l’Insensiblement qui pousse respectivement ces catégories aux marges et à l’usure de leur teneur sur la durée), vient un jour où, sous la pression d'événements extérieurs modifiant le panorama, celles-ci basculent, ou encore s’invertissent mutuellement, en ce  qu’elles permutent et intervertissent les qualités et les défauts entrant dans leur définition tout en laissant apparaître leur totale réversibilité d’intérêt, ceci sur fond de l’indifférenciation absolue et universelle   - à moins de subjectivité,  toujours à l’affût, elle, pour casser, à une date aléatoire, et au profit d’une autre, la croyance enracinée, fille aînée de l’angélisme irrédentiste - .

C’est précisément ce qui est en train de se passer en France Hexagonale, à propos de deux thèmes socio-culturels quasi originels qui à force de réitération politico-médiatique et d’ampleur les opposant, sont devenus des catégories de l’esprit placées en opposition majeure dans le champ politico-journalistique et jusqu'au cœur des moindres chaumières.

Ces thèmes de couleur socio-culturelle transférés en deux catégories essentielles opposées ou plus simplement en tant qu’oppositions distinctives, impliquent, par osmose ou si l’on préfère, par dérivation respective, deux autres catégories tout aussi antinomiques, le multiculturalisme d’une part  (et ses passerelles), comme principe et comme doctrine plaquée et appliquée sur des frontières géographiques très anciennes, le nationalisme d’autre part, principe ou doctrine réticente à l’agrégation au sein de son entité territoriale, d’identités trop tranchées, voire quasi-incompatibles entre elles, doctrine garante de privilèges réservés à ceux qui vivent et participent à l’effort collectif depuis longtemps au sein de l’entité géographique concernée. La première de ces catégories prônée par les pléthoriques héritiers du gaullisme historique et ses affiliés ou associés contemporains était dominatrice, ostentatoire de façon écrasante depuis près de 60 ans, dictait sa loi et occupait tout l’espace ; la deuxième de ces catégories, après avoir été laminée dans l’immédiat après guerre, étant en passe à son tour, à présent, à travers une forme revisitée de fond en comble et transgressive, sous l’égide du Front National, d’enterrer la première pour la laisser à l’état purement résiduel…

Juste retour des choses sans doute ou réparation d’une phénoménale injustice faite de persécutions continuelles étalées sur plus d’un demi-siècle à l’endroit des quelques réfractaires à la Pensée Unique, celle propagée par ses cohortes de doux rêveurs perdus au royaume des anges, celle de ces cortèges de donneurs de leçons gavés d’intellectualisme aux ramifications sans fin, c’est-à-dire finalement, gavés d’intellection de pacotille.

Il doit bien exister une justice immanente, pense-t-on parfois, pour rétablir l’inévitable symétrie des situations en apparence irréconciliables et dramatiques jusqu'au paroxysme dont l’Absurde a, ici comme là, toujours momentanément besoin pour conjurer le Néant cousin germain de l’Insoluble en dernière instance.
                              

                                                                                                       Guy Paradoxe

                                                                                                 Rédigé en 2012

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

L'auteur sera heureux de recueillir votre commentaire substantiel à l'exclusion d'une formule de trois mots qui est sans intérêt.