"Automorphisme Permanent" : Les premières pages abstraites


GUY LEFEBVRE
ALIAS

GUY PARADOXE

AUTOMORPHISME PERMANENT 

OU CONDENSE DU GRAND TOUT

 

 Essai Sur Une Constriction Drastique Du Tout
Par Circularité Vicieuse De l’Être.
Ou De l’Involution Perpétuelle En Guise De Devenir.

 

ET D'UNE APORÉTIQUE FONDAMENTALE LÉGÈREMENT TRANSGRESSÉE
DANS LA NUANCE, EN ARRIÈRE PLAN




" La tonalité du Monde est un attrape-nigaud ! ", s'exclame fier de sa fracassante découverte mais en escamotant le manifeste manque intime du-son sélectif écartelé, le roseau pensant à qui reste encore à chasser ses propres effluves solipsistes pour s'affranchir tout à fait durablement jusqu'absolument de la moindre restriction, de ce tout petit rien imposant la quadrature du cercle après tant d'analyses circonvolutives des "univers" interférents occupant le plus clair de ses nuits blanches.

Une fois conquis ce menu fortin, annexée cette imperceptible percée entachée d'approximation irréductible, s'engouffrant dans la brèche ainsi aménagée, notre belle flexibilité dont à peine il s'agissait poursuit son vagabondage auprès des désenchantés de toutes obédiences. Elle s'active alors d'infinis ballottements qui tout juste freinés pour retrouver stable l'Unique Aplomb, enflent de nouveau sitôt scissiparité décuplée dans les coulisses de son projet par mégalocrânie du noyau dur placé à sa cime; conjointement elle se double par poussées successives de toute l'expression possible en sa qualité vraiment sienne impliquant l'hors-moi sujet, le presque collectif qui fait l'extrême difficulté...

L'inflexion est-elle l'épicentre incontournable de cette collision énigmatique entre les deux extrémités rebelles du penchant cardinal pour l'imposante annexion de l'Etrangère Dimension, celle-là même enchâssée dans la primordiale dialectique binaire ennemie jurée de la quintessence ?

L'absolu n'est-il qu'une girouette de l'inflexion en l'absence de l'Absence comme seul gage certain de l'incertitude ?

La contemporanéité emboîte allègrement le féroce concret chosifié comme semble-t-il la consistance des choses la mieux partagée par l'illusion collective, comme la chose des choses portée au pinacle par le grand fantasme de l'esprit surnuméraire extraverti jusqu'à réplétion démultipliée plus il fonce dans le siècle transdatable, et qui fait dire l'objectivisme ou la croyance mordicus en la valeur vraie de la connaissance suspendue à l'inanité totale des catégories bien trop présentes puisque le consensus idéologique interdit à ces dernières l'accès à leur fonction principale, celle de façonner l'outre-paréidolie, l'aberration très scientistement scientifique. Si l'écart signifie bien le fossé entre les deux états, qui de l'objet ou du sujet est le plus souvent phagocyté par l'autre dans ces conditions ? Lequel des deux fondements exerce sur l'autre sa pression dogmatique uniformisante ?

Matérialité chérie, cette allusive tonalité t'enjambe haut la main puisque ainsi va le tracé du compas. Posée à califourchon sur le module spatial lancé en plein devenir de son état de rien par-delà sa course gravitationnelle, se consumant corps et biens après dissolution de ses agrégations, volatilisant alors avec le lien perdu l'ultime définition des infinitésimaux de sa trame sur l'éclair du plein interabyssal ressourçant le vide intersidéral tombé en désuétude, matérialité chérie, à moins de l'émulsion confuse bannissant l'opposition stérile entre les deux ingrédients, sa diffusion uniformisante colligeant un partage aux lignes bousculées, tes sarcasmes sont plus assurés s'agissant du grotesque argument contre ton empressement à cajoler un simple téléviseur ou une tondeuse à gazon. Si faiblement, tu hiérarchises donc.

L'empâtement de ce type est rassurant autant que l'est le creux de la main à l'abri du travail radio-actif pour qui est qui et se croit qui, se pense une prioritaire anatomie constituée envers et contre tout.

Si la providence à point nommée s'évertue en rectifications incessantes de la malédiction chronique sur le clavier étendu de l'indissociation des rôles, de l'impérative nécessité alors à crier l'individualité, à vouloir être son à soi, c'est que ses propres résurgences successives placées à qui perd gagne sur la roulette de l'alternance inachevée vers l'infini n'ont toujours rien compris à l'essentielle malignité de l'instance décisionnelle. Equivocité bijective ici gît.

Pivot de la cosmologique appréhension, le mouvement éclaté s'enlise déjà dans la répétition du geste sans préjudice pour les augures à venir de se voir mis à l'index pour ses échappées segmentiformes, car l'idiome est un total impossible non instrumental qui se refuse comme tel.

Au-delà jonction, il y a bien présent l'écart à la perception unifiante entre deux bords tranchés, entre deux lignes Maginot, le sculpteur de ces franges acérées entérinant l'inconciliable entre le perçu volumique couramment expansif ou pluridimensionnel siégeant en l'ultraglobalité, cette contenance faite de profuses superpositions déjà sphériques jusque sur ses extrêmes confins perdus de vue, engendrant donc comme inaboutie la successivité à l'état pur et la plate transposition expressive malgré ses apparences de richesse, transcription presque filiforme par son absence d'épaisseur de l'effecteur central, du principe fondateur par excellence, du percevant.

Composition paradoxale avant la lettre ? Oui mais pas encore, puisque l'anticipation est affirmée au choix des probabilités aléatoires. (...)

 Télécharger le texte intégral (PDF)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

L'auteur sera heureux de recueillir votre commentaire substantiel à l'exclusion d'une formule de trois mots qui est sans intérêt.