Guy Paradoxe


Plus je systématise le précepte rationnel permis par ce fabuleux registre-souricière qu'est l'instrument de langue, plus j'astreins ma rigueur dialectique à s'ajuster sur la richesse du lexique et de la grammaire réunis pour logiquement démontrer les fondements de l'Intime Ordre Irrationnel En Toute Chose, plus ma démonstration se conforte précisément de son resserrage cartésien, et plus elle se renforce alors de sa propre justesse rationnelle, se charge nécessairement "d'objectivité" pour dire cet Universel Ordre Irrationnel dont paradoxalement elle-même participe de façon structurelle à son propre insu. Pour simplifier, plus je fais rationnel dans le but d'atteindre et de promouvoir son strict contraire par le jeu de la persuasion de haute voltige, moins je suis rationnel par l'image que celui-ci en s'installant me renvoie pour m'englober en retour, et je suis donc atteint malgré moi par l'objectif contraire en plus de ma propre dénégation.

***
" Très obscur !" couine en bon petit amateur occasionnel totalement dépité, le fort trépignant et bien superficiel visiteur, planté devant La Phénoménologie De L'Esprit et La Logique d'un Hegel, monument historique parmi d'autres. Oui Monsieur, ne saviez-vous pas que cette œuvre écrite dans un langage abstrait nécessitait une formation philosophique spéciale ?… Vous le saviez, dites-vous, eh bien alors, sortez du conformisme ambiant, ne soyez pas trop terre à terre en plaquant votre ventouse sur ce siècle exécrable immédiatement matériel ou concret en toute circonstance, prompt à escamoter la séquence pour satisfaire le maniaque butinage tous azimuts et autrement plus jubilatoire ; prenez donc le temps de vous faire traduire cette grande saga germanique par un authentique initié … à moins que … votre curiosité naissante ne soit déjà rebutée, pauvre petite chochotte à la cervelle cotonneuse.
***

Tout comme la notion, le concept isolé est en soi irrémédiablement multipolaire. La multiplication organisée autour de lui par la technique du "containement" étagé, des zones formant le tissu de l'argumentaire, c'est-à-dire ce qu'on qualifie grossièrement de contexte, permet de rendre un peu moins équivoques ou saillants les caprices de son seul contenu. Plus le maillage de ce tissu est serré, moins la polysémie a de prise sur l'acte rhétorique lié au concept, même si en finale, l'ambivalence ressurgit quoi qu'on fasse.
 
***

On est en droit de rester très sceptique quant aux vertus intimes de cette machinerie en vigueur, toujours plus établie et formelle dans ses procédures, toujours plus formatée ou dogmatique dans ses protocoles et de plus en plus verrouillée, quant aux vertus de ce carcan où s'est enfermée l'édition française toutes obédiences confondues à la charnière de ce troisième millénaire, confirmant les propos prémonitoires d'un Jérôme Lindon. On ne voit pas comment à présent cet austère et absurde automate en kaki quadrillant le paysage, serait garant de l'exceptionnel vraiment exceptionnel à mettre en relief, qui plus est dans " une branche demandant les fines approches d'orfèvres installés dans le paradigme minoritaire. Il n'est pas exagéré de réfuter à peu près le bien-fondé de cette méthode quasi-universelle calquée sur la mode vestimentaire, consistant à repérer les goûts du grand public et les tendances de lecture au fil de l'eau. Nous savons bien que les goûts des publics sévissant à une époque donnée, s'échelonnent sur une palette de nuances limitées se situant inéluctablement – à la très rare exception individuelle près – dans la même gamme de base fondamentale cadenassée par les présupposés " idéologiques " signant cette époque, et qu'ils sont dès lors tout à fait consensuels, d'un conformisme même, à faire pleurer les statues de marbre, toutes " infinies " variantes confondues. La machinerie en question est donc globalement et prioritairement pensée pour permettre de faire du fric, écraser les concurrents, introniser la puissance d'argent en accélérant vers les cadences infernales le débit ininterrompu sur les chaînes de production, assujettir pour le ternir de proche en proche, l'art pour l'art à la loi dominante et totalitaire du Marché ou de la Consommation, tout en cautionnant le public imbécile et le règne du Mouton De Panurge incluant ceux qui toujours plus en pointe pour se réclamer de la pittoresque contestation génératrice de choix très sélectifs ou d'innovation face aux principes institués, et se disant à l'occasion auteurs avertis, à force de leur nombre cantonné aux mêmes scénarios ou immuables revendications basales, rejoignent la foultitude par l'autre versant de l'amphithéâtre.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

L'auteur sera heureux de recueillir votre commentaire substantiel à l'exclusion d'une formule de trois mots qui est sans intérêt.