L’œuvre philosophique

Nourrie dès sa naissance par la sève polyédrique "des choses", exhumée ensuite depuis un for intérieur polygénésique fractionnant à l'effigie de l'Etre-Chose, du Sujet-Objet indivis, l'Un en Deux, "Automorphisme Permanent" est une partition à la fois polyphonique et polychrome, mais dont l'unité de ton, ou plutôt la véhémence idéaffectelle et singulière, fait historiquement bloc plus que granit; cette partition se situe à mi-chemin entre les factures structurales et antistructurales qu'elle transcende et outrage un peu à son insu. L'ordre se réappropriant de façon récurrente le désordre et vice-versa, pour mutuellement rechuter vers la récursivité de leurs caractéristiques initiales selon le rythme d'une itération sans fin "en forme" de tresse et installée là comme pour parachever l'Eternel Retour présent partout, la Critique Classique a de quoi perdre son latin et se faire du souci dans une telle affaire.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

L'auteur sera heureux de recueillir votre commentaire substantiel à l'exclusion d'une formule de trois mots qui est sans intérêt.